faveur

FAVEUR. s. f. Grace, Bienfait, Marque d'amitié, de bienveillance. Grande faveur. faveur signalée, extraordinaire, singuliere. je vous supplie de me faire une faveur. faites moy la faveur de ... combler de faveurs. recevoir une faveur. il tient à faveur que vous vouliez venir loger chez luy. il tient cela à faveur. c'est une faveur que je n'oublierai jamais. ce sont des faveurs du ciel.
Faveur, se dit aussi, de La bienveillance, des bonnes graces d'un Prince, du Public, d'un Superieur, Gagner la faveur du Prince. briguer la faveur du peuple. la faveur des Grands est une chose fort inconstante.
Il se dit aussi Du credit, du pouvoir qu'on a auprés d'un Prince dont on est aimé. Du temps de sa faveur. sa faveur est grande. sa faveur diminuë. sa faveur augmente tous les jours. je crains sa faveur. il est en faveur.
Il se dit aussi absolument, pour dire, Ceux qui sont en faveur, La faveur a fait telle chose. la faveur l'a emporté. gens attachez à la faveur, devoüez à la faveur. tout est pour la faveur.
Faveur, se dit aussi Des petits presents que les Dames font pour marque de leur bienveillance, La bague qu'il portoit au doigt est une faveur de sa maistresse. ils portoient touts des faveurs de leurs Dames. En ce sens on dit, Les dernieres faveurs, pour dire, Les plus grandes marques qu'une femme puisse donner de sa passion à un homme.
Faveur, se prend aussi dans le sens de Recommandation, & credit, auprés d'une personne puissante, Trouver faveur auprés de quelqu'un. On dit, Lettres de faveur, pour dire, Lettres de recommandation.
Il se dit aussi par opposition à Rigueur de Justice. Les Juges luy ont fait faveur. il ne demande point faveur, mais justice. c'est une cause de faveur.
Il se prend aussi pour Prevarication à la Justice. C'est un Juge de faveur. juger par faveur.
On dit, En faveur, pour dire, En consideration, en veüe de. Il a declaré un tel son heritier en faveur de ce mariage. ce Prince a fait telle chose, en faveur des Sciences & des Arts.
Il signifie aussi, A l'avantage, au profit. Il a fait son testament, il a testé en faveur d'un tel.
On dit, A la faveur, pour dire, Par le moyen, par l'aide. Il a passé la riviere à la faveur du canon. il s'est sauvé à la faveur de la nuit. il fit passer son bagage à la faveur de celuy de l'Ambassadeur.
Il sign. aussi, En consideration. Ce qu'il y a de mauvais dans cette piece a passé à la faveur des belles choses qui y sont.

Dictionnaire de l'Académie française . 1964.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • faveur — [ favɶr ] n. f. • fin XIIe; lat. favor I ♦ 1 ♦ Disposition à accorder son appui, des avantages à une personne de préférence aux autres. ⇒ 1. aide; bienveillance. Il doit la rapidité de sa carrière à la faveur d un ministre. ⇒ favoritisme, fam.… …   Encyclopédie Universelle

  • faveur — Faveur, et support, Fauor. Faveur de peuple, Aura. Faveur qu on porte au peuple, Popularitas. Garde de faire chose quelconque en faveur d aucun, Caue quicquam habeat momenti gratia. Gaigner la faveur du peuple, Facere plebem suam. Qui a la faveur …   Thresor de la langue françoyse

  • Faveur — (fr., spr. Fawöhr), 1) Gunst, Gewogenheit; 2) Gunst, wenn Waaren od. die Actien gesucht sind u. dadurch im Preise steigen. Daher Faveurtage, so v.w. Respecttage …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Faveur — (franz., spr. wör), Gunst, Gewogenheit …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Faveur — (frz., spr. wöhr), Gunst, Gewogenheit …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Faveur — (frz. fawöhr), Gunst; F. Tage, was Respecttage …   Herders Conversations-Lexikon

  • faveur — (fa veur) s. f. 1°   Au sens actif, bienveillance, bonnes grâces, appui donné par un prince, par un personnage puissant, par le public, etc. •   Enfin, vous l emportez, et la faveur du roi Vous élève en un rang qui n était dû qu à moi, CORN. Cid …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • FAVEUR — s. f. Grâce, bienfait, marque d amitié, de bienveillance. Grande faveur. Faveur signalée, extraordinaire, singulière. Faites moi la faveur de... Combler quelqu un de faveurs. Recevoir une faveur. Il tient à faveur que vous veniez loger chez lui.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • FAVEUR — n. f. Marque d’une bienveillante attention ou d’une préférence particulière. Faveur signalée, extraordinaire, singulière. Faites moi la faveur de... Combler quelqu’un de faveurs. Recevoir une faveur. Les faveurs du ciel, de la fortune. En termes… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • FAVEUR — De ce qu on entend par ce mot.     Faveur, du mot latin favor, suppose plutôt un bienfait qu une récompense.     On brigue sourdement la faveur; on mérite et on demande hautement des récompenses.     Le dieu Faveur, chez les mythologistes romains …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.